volted.net

A blog about openSUSE and free thoughts

Découvrir Powerline et l'installer sous openSUSE

November 30, 2018 — sogal

Powerline est un plugin de ligne de statut et de prompt pour diverses applications telles que Bash, Zsh, Vim, tmux ou encore des gestionnaires de fenêtres comme Awesome.

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir comment l'installer et s'amuser un peu avec.

Installation dans openSUSE :

Powerline est constitué d'un programme principal, le powerline-daemon, et de plusieurs plugins pour les applications dans lesquelles il s'intègre :

zypper in powerline powerline-fonts

Nous avons ici l'essentiel pour configurer le prompt de notre shell grâce à Powerline.

Configuration

Bash

C'est très simple, il suffit d'ajouter les lignes suivantes dans notre $HOME/.bashrc :

if [ -f `which powerline-daemon` ]; then
  powerline-daemon -q
  POWERLINE_BASH_CONTINUATION=1
  POWERLINE_BASH_SELECT=1
  . /usr/share/powerline/bash/powerline.sh
fi

On enregistre et on recharge le fichier de configuration de Bash :

source .bashrc

Zsh

Ajoutez la ligne suivante à votre $HOME/.zshrc :

source /usr/share/powerline/zsh/powerline.zsh

Pour configurer Powerline, il faut éditer le fichier $HOME/.config/powerline/themes/shell/default.json (créer les dossiers et le fichier s'ils n'existent pas).

Je vous propose une configuration qui fonctionne à la fois sous Bash et Zsh (pour ce dernier, il y a un prompt supplémentaire à droite) :

{
    "segments": {
        "left": [
            {
                "name": "user",
                "function": "powerline.segments.common.env.user",
                "priority": 30
            },
            {
                "name": "cwd",
                "function": "powerline.segments.common.env.cwd",
                "args": {
                    "dir_limit_depth": 1
                }
            }
        ],
        "right": [
            {
                "function": "powerline.segments.common.sys.system_load"
            },
            {
                "function": "powerline.segments.common.time.date",
                "args": {
                    "istime": "True",
                    "format": "%T"
                }
            },
            {
                "function": "powerline.segments.common.vcs.branch"
            },
            {
                "function": "powerline.segments.shell.last_status"
            },
            {
                "function": "powerline.segments.common.players.mpd"
            }
        ]
    }
}

Ceux qui ont des portables voudrons sûrement ajouter l'instruction suivante qui permet d'avoir le niveau de charge de la batterie façon Super Mario, avec des cœurs :

{
      "function": "powerline.segments.common.bat.battery",
      "args": {
        "gamify": 1
      }
    },

Installation pour Vim :

zypper install vim-plugin-powerline

Et là, rien à faire, Powerline s'active tout seul dans Vim.

Installation pour tmux :

zypper install tmux-powerline

Et ajoutez ceci à votre fichier $HOME/.tmux.conf :

source "/usr/share/tmux/powerline.conf"

Redémarrer le daemon Powerline :

Si quelque chose ne va pas ou bien pour forcer le chargement de la configuration après modification de celle-ci, il peut être nécessaire de relancer Powerline en place. Pour ce faire, il suffit de lancer la commande suivante :

powerline-daemon --replace

Aller plus loin :

Cet article quelques unes des possibilités, très nombreuses, offertes par Powerline, en espérant que cela vous donner envie de l'essayer pour égayer un peu vos terminaux. Vous retrouverez tout les détails de configuration dans la documentation en ligne ou, pour l'avoir toujours sur soi :

zypper install powerline-docs

Have fun !

Tags: tips