volted.net

A blog about openSUSE and free thoughts

openSUSE Leap 42.3 est sortie !

November 29, 2018 — sogal

openSUSE Leap 42.3 est sortie officiellement aujourd'hui. Cette version est une version mineure de la série 42, elle apporte peu de changement dans la base du système mais rafraîchit l'ensemble de paquets. Pas de révolution donc pour Leap, la version "conservatrice" de la distribution au caméléon, mais ses points forts le sont encore plus !

Voici quelques extraits de l'annonce de sortie :

Toujours plus stable : Après avoir déjà ajouté de code source de SLE 12 dans Leap 42.2 par rapport à la 42.1, Leap 42.3 va plus loin en intégrant encore d'avantage de paquets de SLE 12 SP 3 et en synchronisant de nombreux paquets communs. Prête à être utilisée comme serveur : openSUSE Leap 42.3 offre la possibilité de sélectionner un profil Serveur durant l'installation. Sans environnement graphique, une installation serveur de Leap est prête à effectuer tout ce que vous attendez.

Idéale pour les développeurs et surtout les administrateurs systèmes.

Pour tous les utilisateurs : elle intègre des versions stabilisées et éprouvées des environnements de bureaux les plus répandus, dont principalement KDE Plasma 5.8 LTS et GNOME 3.20. Aucun problème pour jouer sous Linux, Steam et PlayOnLinux peuvent être installés très simplement.

Pour fêter ça, j'ai arboré fièrement mon plus beau t-shirt 😄 :

openSUSE Tshirt

et j'ai fait la mise à jour de mon poste de travail, directement en ligne par le réseau (certains préfèrent passer l'ISO) :

Vérification des dépôts actifs :

zypper lr -u

Suppression des dépôts inutiles :

zypper rr n°_du_dépôt

Ou désactivation :

zypper mr -d n°_du_dépôt

Copie des anciennes sources (au cas où) :

cp -Rv /etc/zypp/repos.d /etc/zypp/repos.d.Old

Changement de version des dépôts :

sed -i 's,42\.2,42.3,g' /etc/zypp/repos.d/*

Rafraîchissement des dépôts et des clés GPG :

zypper --gpg-auto-import-keys ref

Là je suis passé en console (tty) puis en runlevel 3 (par précaution) :

init 3

Et on lance la mise à jour :

zypper dup

Enfin, on redémarre :

reboot

Une heure après environ, c'était fait et me voilà avec un système mis à jour de façon complètement transparente, sans rien casser ni dérégler, j'ai pu reprendre mon travail dans la foulée.

J'utilise openSUSE quasi exclusivement depuis 8 mois maintenant, au travail comme à la maison, et je dois dire que j'en suis ravi. La facilité avec laquelle j'ai effectué cette mise à jour me conforte encore dans ce choix et dans mon impression de distribution professionnelle. Elle est malheureusement trop peu représentée en France et je trouve cela dommage. J'encourage donc les utilisateurs, particuliers ou professionnels, à la recherche d'un système d'exploitation fiable, stable sans être trop longtemps figé, simple à prendre en main et à gérer (merci Yast) à télécharger cette nouvelle version, à la tester et à rejoindre la communauté des utilisateurs francophones .

Enjoy !

Tags: opensuse